L’atelier de restauration du Musée national en 1973. Photos: Musée national suisse

Dans les coulisses du Musée national en 1973

Une série de photos présentant les multiples métiers exercés au sein des ateliers, des bureaux et des locaux abritant les collections a été réalisée en 1973, à l’occasion du 75e anniversaire du Musée national. Avec le recul, ces images permettent de redécouvrir les activités muséales de cette période aujourd’hui révolue. Un témoignage passionnant!

Le nombre de visiteurs mais aussi celui de collaborateurs n’a cessé d’augmenter depuis l’ouverture des portes du Musée national en 1898. Les premières années, le directeur était uniquement secondé par deux collaborateurs scientifiques et des bénévoles. En 1973, l’établissement était devenu une entreprise comptant 14 collaborateurs scientifiques, 81 employés dans les domaines technique, administratif et artisanal, plus une soixantaine de temporaires. Tout ce petit monde s’attachait à réaliser toutes sortes d’activités: les conservateurs (aujourd’hui appelés curateurs) s’occupaient des objets rassemblés dans les collections relevant de leurs attributions (p. ex. la céramique, les armes, les textiles). Ils mettaient en valeur les œuvres, achetaient de nouvelles pièces, soignaient la présentation muséographique et fournissaient des renseignements généraux concernant leur domaine spécifique. Ils étaient efficacement épaulés par les restaurateurs chargés de la conservation et de la réparation des œuvres dans les règles de l’art, autant d’opérations qui se passaient dans des ateliers spécialement aménagés à cet effet. Eux aussi affectés à un secteur bien précis, ils étaient également responsables de la manutention des objets. Dans les ateliers, des menuisiers, des serruriers, des selliers et des tapissiers étaient chargés de l’architecture des salles d’exposition et du mobilier du musée. Les pièces étaient reproduites dans le studio photo, la bibliothèque mettait à disposition des ouvrages de référence et le service d’entretien du bâtiment veillait à assurer l’ordre et la propreté. Il existait déjà bien sûr de nombreux bureaux réservés au personnel administratif. Pas trace d’ordinateurs à l’époque mais on y trouvait en revanche des cendriers, des plantes vertes, parfois même des hallebardes ou des toiles suspendues au mur.

Pour une fois, les photos couleur de forme carrée s’intéressent moins aux expositions et à leurs objets, aux scénographies et aux vernissages qu’aux collaborateurs du musée: elles mettent à l’honneur leur travail quotidien dans les coulisses.

L’atelier de restauration du Musée national en 1973

L’atelier de conservation et de restauration de tableaux

L’atelier de conservation et de restauration de sculptures

La forge

La menuiserie

Au cœur des collections et des dépôts

La collection d’art graphique et l’atelier de restauration du papier

L’atelier de photographie et de dessin d’objets

Les préparatifs de la présentation de textiles

Recherche à la bibliothèque et correspondance à la photothèque

L’accueil et le service d’entretien du bâtiment

Les bureaux de l’administration

Les 120 ans du Musée national Zurich

Le Musée national suisse a ouvert ses portes le 25 juillet 1898 à Zurich. À l’occasion de cet anniversaire, nous revenons pendant une semaine sur des épisodes marquants de ces 120 ans d’histoire.

Lundi:
Défilé inaugural
Les festivités qui durent trois jours, culminent l’après-midi du 25 juin 1898 par un défilé en grande pompe dans la vieille ville de Zurich.

Mardi:
Visite
L’aménagement spectaculaire des salles d’exposition suscitait vers 1900 l’enthousiasme du public qui venait visiter le nouveau Musée national

Mercredi:
Cartes postales
Symbole de la ville de Zurich, le Musée national était un motif très volontiers représenté sur les cartes postales. Des millions de cartes où il figure ont été envoyées.

Jeudi:
Dans les coulisses
Regard dans les bureaux, les ateliers et les collections du Musée national dans les années 1970.

Vendredi:
Élargissement
Un agrandissement du Musée national est déjà envisagé lors de son inauguration en 1898. Il faudra attendre 118 ans pour qu’il devienne réalité.

Fabian Müller
Historien et collaborateur de la photothèque du Musée national suisse

Catégories

Sharing is caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Votre commentaire