Carte postale avec motif en relief des années 1900

Le Musée national sur les vieilles cartes postales

Au cours des premières décennies du XXe siècle, les cartes postales jouissaient d’une énorme popularité. En Suisse, il s’en envoyait chaque année des millions, dont certaines arboraient le Musée national, l’un des curiosités emblématiques de la ville de Zurich.

La mode des cartes postales, d’abord non illustrées avant de le devenir, se répand dès le XIXe siècle. Juste avant le tournant du siècle, de nouveaux procédés d’impression permettent en effet la reproduction industrielle d’images sur ces supports au format pratique, bientôt en couleur, et ce à des prix raisonnables. Cette évolution, combinée avec la mobilité croissante de la population et l’essor du tourisme, fait littéralement exploser les ventes. Des millions de salutations griffonnées suite à un déplacement et de messages de félicitations à l’occasion d’événements particuliers sont ainsi envoyés. Souvent, la finalité des cartes – un peu comme celle des SMS aujourd’hui – consiste seulement à prendre des nouvelles du destinataire ou à satisfaire le besoin de communiquer de l’expéditeur. Les belles cartes deviennent en outre des souvenirs et des objets de collection de plus en plus prisés, à une époque où la photographie privée n’est pas encore très répandue. Après la Première Guerre mondiale, l’âge d’or des cartes postales s’achève avec l’avènement des nouveaux moyens de communication comme le téléphone et l’essor de la photo amateur.

Les motifs des cartes postales couvrent un très large éventail, dans lequel dominent les principales curiosités des villes et les paysages pittoresques. Avec son architecture spectaculaire, le nouveau Musée national, inauguré en 1898, était prédestiné à devenir un sujet largement représenté sous les angles les plus divers. Comme le montrent les illustrations ci-dessous, le texte n’a souvent pas grand-chose à voir avec l’image: le choix du motif retenu pour véhiculer son message est en effet dicté par des considérations exclusivement esthétiques. Vers 1905, on assiste à une autre innovation liée à l’apparition de cartes illustrées: auparavant, le verso était réservé à l’adresse, mais désormais, même les personnes qui écrivent en tout petits caractères doivent progressivement se résigner à accepter la prédominance de l’image au recto. Au verso, la partie adresse est désormais séparée de la partie texte, laissant l’image grand format s’emparer du recto dans son intégralité.

Cartes postales tirées de la collection du Musée national suisse

Les 120 ans du Musée national Zurich

Le Musée national suisse a ouvert ses portes le 25 juillet 1898 à Zurich. À l’occasion de cet anniversaire, nous revenons pendant une semaine sur des épisodes marquants de ces 120 ans d’histoire.

Lundi:
Défilé inaugural
Les festivités qui durent trois jours, culminent l’après-midi du 25 juin 1898 par un défilé en grande pompe dans la vieille ville de Zurich.

Mardi:
Visite
L’aménagement spectaculaire des salles d’exposition suscitait vers 1900 l’enthousiasme du public qui venait visiter le nouveau Musée national

Mercredi:
Cartes postales
Symbole de la ville de Zurich, le Musée national était un motif très volontiers représenté sur les cartes postales. Des millions de cartes où il figure ont été envoyées.

Jeudi:
Dans les coulisses
Regard dans les bureaux, les ateliers et les collections du Musée national dans les années 1970.

Vendredi:
Élargissement
Un agrandissement du Musée national est déjà envisagé lors de son inauguration en 1898. Il faudra attendre 118 ans pour qu’il devienne réalité.

Fabian Müller
Historien et collaborateur de la photothèque du Musée national suisse

Catégories

Sharing is caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Votre commentaire





un commentaire

Merci pour cet article intéressant ! Quelques chiffres supplémentaires : entre 1870 et 1899, le nombre de cartes postales envoyées depuis la Suisse passe d’environ 680’000 à plus de 46 millions (cf. Annuaire statistique de la Suisse (1900)). Une croissance qui donne le vertige ! Cordialement, Yannis Amaudruz