Fibule discoïde, or, bronze et pierre semi-précieuse, fin du VIe siècle ap. J.-C., Oberbuchsiten SO

La naissance du «Röstigra­ben»

Schweizerisches Nationalmuseum

Schweizerisches Nationalmuseum

Le Musée national suisse consacre ses expositions à l’histoire de la Suisse, depuis les époques les plus reculées jusqu’à aujourd’hui.

Cette broche que l’on appelle fibule appartenait à une femme qui vivait dans l’actuel canton de Soleure vers 600 ap. J.-C. Ce bijou en or est orné de pierres semi-précieuses. La fibule permettait de fermer une cape au-dessus de la poitrine. Une mode vestimentaire introduite en Suisse par les Germains.

Avec l’arrivée des Germains, non seulement la mode, les coutumes et l’alimentation changèrent, mais le multilinguisme suisse vit également le jour. Alors que les Alamans réussirent à imposer leur langue dans le Nord, les tribus germaniques des Lombards et des Burgondes dans le Sud et le Sud-Ouest adoptèrent la langue latine de la population locale. La Suisse doit donc aux Germains sa « barrière de rösti ».

Autres articles

Adresse et contact
Musée national suisse
Landesmuseum Zürich
Museumstrasse 2
Case postale
8021 Zurich
info@nationalmuseum.ch

Design: dreipol   |  Réalisation: whatwedo
Musée national suisse

Le Musée national suisse (MNS) est l’unité administrative faîtière qui regroupe trois musées: Le Musée national Zurich, le Château de Prangins et le Forum de l’histoire suisse à Schwyz, ainsi que le centre des collections d’Affoltern am Albis.