Du village d’Ulrichen, dans le Valais, aux commandes du football international: en 1998, Sepp Blatter devient président de la FIFA en 1998.
Musée national suisse / ASL

Le dieu valaisan du ballon rond

Willy Jäggi, Umberto Barberis, Alain Sutter… Le football suisse aura eu son lot de héros et d’antihéros, mais aucun n’a dépassé Sepp Blatter.

Écrire l’histoire du football, c’est écrire l’histoire des migrations. Le jeu est amené en Suisse romande au XIXe siècle par des élèves anglais en internat; il conquiert le reste du pays grâce à des étrangers et des étudiants et des clubs voient le jour à Barcelone, Marseille, Bologne, Milan ou Bari principalement sous l’impulsion de migrants suisses. La fondation de l’Association Suisse de Football a lieu au tournant du XXe siècle, suivie de près par celle de la fédération internationale, la FIFA.

Puis vient la construction des premiers stades, la création d’un championnat, la professionnalisation. D’aucuns commencent même à pouvoir en vivre. L’Association Suisse de Football s’y oppose à partir de 1941 et jusqu’au milieu des années 1950, interdisant le football professionnel et sanctionnant les joueurs qui en font leur métier. Le sport acquiert sa dimension commerciale plus tard, avec l’avènement de la télévision. Plus de (télé)spectateurs, plus de publicité, plus d’argent, la discipline atteint des sommets insoupçonnés.

Ce n’est donc pas une surprise si un professionnel des relations publiques saisit la balle au vol et fait carrière, à la FIFA justement. Il s’appelle Sepp Blatter. Lorsqu’il rejoint la FIFA en 1975, sur la suggestion d’un ami travaillant chez Adidas, il a déjà dirigé l’association routière et le club de hockey sur glace du Valais, ainsi que le département des relations publiques du fabricant de montres Longines. Blatter occupe diverses fonctions, devient numéro deux et finit par remplacer João Havelange à la tête de la fédération en 1998.

Entre 1926 et 1942, Willy Jäggi joue pour six clubs suisses différents, sans compter l’équipe nationale, et marque 13 buts en 21 matchs.
Musée national suisse

Si Blatter modifie certaines règles, il donne surtout à la discipline une envergure mondiale. Avant lui, le Championnat du monde – la principale compétition de football – se tenait toujours en terre européenne ou sud-américaine. En 1994, l’événement se déroule pour la première fois ailleurs, aux États-Unis. Sous la houlette de Blatter, le Championnat du monde pose ses valises en Afrique du Sud, en Corée du Sud et au Japon, en Russie ou encore au Qatar. La FIFA en retire de nouveaux marchés et des milliards de recettes supplémentaires, pendant que Sepp Blatter essuie de dures critiques de la part des supporters européens.

Interview avec Sepp Blatter.
RTS

Sepp Blatter et João Havelange dans les années 1990.
Musée national suisse / ASL

La fureur quasi religieuse de certains fans fait écho au zèle tout missionnaire de Blatter. Le pape de la planète football, exonérée d’impôts, déclare son œuvre pacifiste, trait d’union entre les peuples et remède aux maux du monde. Peut-être est-ce cette vision enjolivée des choses qui rend Blatter sourd et aveugle à la corruption, aux violations des droits de l’homme et autres turpitudes qui empoisonnent son sport. En tout cas, cet aveuglement le conduit à sa chute en 2015. Il n’est pas exclu que ce retournement de situation change la face de la planète football. Les miracles font partie de l’univers du ballon rond, c’est bien connu.

UNE FRESQUE HISTORIQUE EN 100 ÉPISODES

240'000'000 av. J.-C.

Des dinosaures au Monte San Giorgio

CONTINUER

12'000 av. J.-C.

Rhinocéros laineux et mégacéros

CONTINUER

4000 av. J.-C.

Le mythe des Lacustres

CONTINUER

1500 av. J.-C.

Transpercer, frapper, couper

CONTINUER
Bridon Mors de l’âge du bronze.

500 av. J.-C.

Les braves

CONTINUER

150 av. J.-C.

Le commerce à la mode celte

CONTINUER
Bataille opposant les Romains et les Helvètes.

58 av. J.-C.

Quand César refoula les Helvètes

CONTINUER
Sol romain en mosaïque.

20 ap. J.-C.

Dolce vita à Zurich

CONTINUER

50 ap. J.-C.

Des armes et des jeux à Vindonissa

CONTINUER

70 ap. J.-C.

L’ascension d’un petit village de province

CONTINUER

246 ap. J.-C.

Meurtre dans les thermes romains

CONTINUER

275 ap. J.-C.

La sandale romaine

CONTINUER

295 ap. J.-C.

Aux frontières de l’Empire romain

CONTINUER

303 ap. J.-C.

Saint Maurice

CONTINUER

401 ap. J.-C.

Sainte Vérène

CONTINUER

522 ap. J.-C.

Les «rois intrigants»

CONTINUER

591 ap. J.-C.

Maudit Tuggen

CONTINUER

753 ap. J.-C.

Noël à Romainmôtier

CONTINUER

774 ap. J.-C.

Un roi dans la tempête

CONTINUER

819 ap. J.-C.

Le plan de Haito

CONTINUER

917 ap. J.-C.

Les chevaliers de l’Apocalypse à Bâle

CONTINUER

962 ap. J.-C.

Deux femmes fortes

CONTINUER

999 ap. J.-C.

Le crépuscule des Burgondes

CONTINUER

1030 ap. J.-C.

Radbot et le château de l’autour

CONTINUER

1157 ap. J.-C.

Un duc sans duché

CONTINUER

1211

Courage valaisan et ruse bernoise

CONTINUER

1240

La cité disparue

CONTINUER

1315

L’embuscade de Morgarten

CONTINUER

1319

La forteresse du lac

CONTINUER

1308

Agnès de Hongrie

CONTINUER

1347

La peste

CONTINUER

1356

Le grand tremblement de terre de Bâle

CONTINUER

1415

L’Argovie, berceau politique de la Suisse

CONTINUER

1473

Lutte au bord du lac de Constance

CONTINUER

1506

Les mercenaires

CONTINUER

1516

Érasme de Rotterdam

CONTINUER

1524

Les noces du curé

CONTINUER

1527

Un personnage controversé

CONTINUER

1536

L’autre conquête de l’ouest

CONTINUER

1540

La sécheresse

CONTINUER

1618

Ni vainqueur ni vaincu

CONTINUER

1687

Les huguenots

CONTINUER

1697

Étrange tubercule

CONTINUER

1731

La dernière sorcière de Fribourg

CONTINUER

1748

e comme Euler

CONTINUER

1765

L’île de Rousseau

CONTINUER

1798

La résistance des Nidwaldiens

CONTINUER

1800

Frédéric-César de La Harpe

CONTINUER

1804

Le mythe de Guillaume Tell

CONTINUER

1806

Goldau sous la roche

CONTINUER

1814

Barry le saint-bernard

CONTINUER

1815

Nouveau départ à Vienne

CONTINUER

1816

L’été de Frankenstein

CONTINUER

1832

La révolte contre les machines à Uster

CONTINUER

1839

Le déboisement dans la vallée de Peccia

CONTINUER

1847

Le Sonderbund

CONTINUER

1850

Le franc suisse

CONTINUER

1851

L’Amérique

CONTINUER

1853

Des trains pour Zurich

CONTINUER

1864

Tutti Fratelli

CONTINUER

1865

Chute mortelle au Cervin

CONTINUER

1871

Bourbaki

CONTINUER

1872

Des anarchistes dans le Jura

CONTINUER

1879

Le doux côté de la Suisse

CONTINUER

1880

Le percement du Gothard

CONTINUER

1881

Heidi

CONTINUER

1885

Un jardin d’hiver pour artistes

CONTINUER

1893

L’interdiction de l’abattage rituel

CONTINUER

1898

Masculin générique

CONTINUER

1905

La miraculeuse année d’Einstein

CONTINUER

1915

Les rouges discours de Zimmerwald

CONTINUER

1916

Dada

CONTINUER

1918

Un mois de novembre fébrile

CONTINUER

1925

Le magasin roulant

CONTINUER

1934

Un remonte-pentes à Davos

CONTINUER

1935

On ne parle pas d’argent

CONTINUER

1938

Romanche

CONTINUER

1939

Des pistes de ski à l’Orient

CONTINUER

1941

Maurice Bavaud

CONTINUER

1943

Bâle, une ville aux drôles de couleurs

CONTINUER

1956

Betty Bossi

CONTINUER

1957

Mister Univers

CONTINUER

1958

Une femme seule contre tous

CONTINUER

1961

Le vélomoteur

CONTINUER

1962

Ursula Andress et le bikini

CONTINUER

1967

La votation Picasso

CONTINUER

1972

Smoke on the Water

CONTINUER

1981

L’heure d’été

CONTINUER

1983

Swatch

CONTINUER

1990

La Toile

CONTINUER

1991

Enfin!

CONTINUER
Benedikt Meyer
Benedikt Meyer est historien et chroniqueur.

Catégories

Sharing is caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Votre commentaire