Un chronomètre génial

Le 29 février est connu pour être un jour intercalaire. Il n’apparaît qu’une fois tous les quatre ans sur le calendrier. C’est le Pape Grégoire XIII. qui l’introduisit en 1582. Le nouveau calendrier grégorien s’appuyait sur le fait qu’une année dure 365,2425 jours. Quatre années plus tard seulement, l’astronome, mathématicien, fabricant d’instruments et horloger de génie, Jost Bürgi, conçut pour l’empereur allemand un globe céleste qui tenait compte de la nouvelle mesure du temps. Il mit au point le premier système mécanique affichant le 29 février lors des années bissextiles. Bürgi était originaire de l’actuel canton de Saint-Gall. À la cour impériale de Prague, il travailla en collaboration avec le célèbre astronome Johannes Kepler.

En plus du globe céleste, il donna naissance à bien d’autres inventions. Bürgi fut le premier scientifique à concevoir une table de logarithmes. En outre, il fabriqua une montre à trois aiguilles, faisant ainsi de la seconde une unité de temps.

Globe céleste fabriqué par Jost Bürgi en 1594. Photo: Musée national suisse

Andrej Abplanalp on Wordpress
Andrej Abplanalp
Historien et chef de la communication du Musée national suisse.

Catégories

Sharing is caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Votre commentaire





un commentaire

schtroumpf grognon dit :

C’est Jules César qui introduisit en 46 avant J.-C. le principe du jour bissextile tous les quatre ans sans exception, l’année moyenne étant évaluée à 365,25 jours. En 1582, Grégoire XIII introduisit un correctif qui consistait à supprimer 3 jours tous les 400 ans, ramenant l’année moyenne à 365,2425.