Viaduc près de Pérolles (FR). Photo prise en 1926. Photo: Bibliothèque de l’EPFZ / archives photo

Le photographe volant

Au début du XXe siècle, Walter Mittelholzer était devenu la coqueluche des médias grâce à ses photos aériennes. Le Saint-Gallois a allié avec maestria aviation et photographie pour donner naissance à une activité lucrative.

Pilote, auteur, entrepreneur, coqueluche des médias, cofondateur de Swissair et photographe, Walter Mittelholzer avait plus d’une corde à son arc. Et le Saint-Gallois n’avait en outre pas peur de monnayer son talent. Grâce à son sens des affaires très développé et à une immense confiance en lui, il a produit des livres, des reportages et des films mais aussi de nombreuses vues aériennes de paysages. Loin de limiter son horizon à la Suisse, Walter Mittelholzer a exploré le monde entier.

En 1926, le Suisse effectue la première liaison Zurich – Le Cap aux commandes d’un hydravion. Quatre ans plus tard, il réalise le survol du Kilimandjaro: une première mondiale! L’aventurier volant est connu pour toujours parfaitement documenter ses péripéties et surtout réussir à leur donner une dimension commerciale. Les médias de l’époque obéissant déjà au mot d’ordre « Le temps, c’est de l’argent », photos et textes doivent être envoyés de l’étranger dans les plus brefs délais. Non seulement Walter Mittelholzer sait s’adapter aux besoins de la presse, mais la chambre noire installée dans son avion lui permet même de réagir aux changements de luminosité et de ressortir les tirages flous. Par ailleurs, les voyages que le Suisse entreprend en Afrique reflètent un indéniable esprit colonial. À travers ses clichés et récits de voyage, Walter Mittelholzer opère systématiquement une distinction entre Noir et Blanc, sauvage et civilisé, mais aussi arriéré et avancé. Cette conception était toutefois moins un point de vue particulier que le reflet de l’opinion dominante du début du XXe siècle. Seuls les éthiopiens, dont l’empereur avait d’ailleurs commandé un avion livré par Walter Mittelholzer en personne en 1934, sont à ses yeux les égaux des Européens.

Le Suisse accède définitivement au rang de héros national en 1931, lorsqu’il cofonde Swissair. Ses expéditions à l’étranger ont en effet sensibilisé le grand public à l’aviation civile et accéléré la création d’une compagnie aérienne helvétique. Walter Mittelholzer disparaît en montagne, en Styrie, en 1937.

Expédition au Kilimandjaro. Walter Mittelholzer pose devant son Fokker, 1930. Photo: Bibliothèque de l’EPFZ / archives photo

Walter Mittelholzer 1894-1937.
Pilote | Photographe | Entrepreneur 

Musée national Zurich
20.07. - 07.10.2018

L’exposition du Musée national est organisée en collaboration avec la Bibliothèque de l’EPFZ, dont les archives photographiques conservent l’héritage de Walter Mittelholzer. La collection, qui compte plus de 18 000 clichés, a été entièrement numérisée et peut être consultée gratuitement en ligne via E-Pics.

Andrej Abplanalp on Wordpress
Andrej Abplanalp
Historien et chef de la communication du Musée national suisse.

Catégories

Sharing is caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Votre commentaire