L’armée Bourbaki en train de passer la frontière. Gravure de 1875.
Musée national suisse

Bourbaki

En 1871, l’armée française dirigée par le général Bourbaki trouva refuge en Suisse. Ce fut la première grande action humanitaire de la Croix‑Rouge.

La vision était sinistre. La neige recouvrait la vallée de Joux en une couche épaisse et brouillait la vue; les visages étaient livides et émaciés. Par centaines, par milliers même, ils se tenaient à la frontière de la Suisse, quémandant le droit d’entrer.

Durant l’hiver 1870-1871, la guerre entre la France et la Prusse fut horrible, et la froide saison encore plus. Conduite par le général Charles Denis Soter Bourbaki, l’armée de l’Est avait pour mission d’attaquer les troupes allemandes qui s’étaient emparées de Belfort. Mais elle fut bientôt défaite et se replia vers le sud avant d’être encerclée à Pontarlier. Les forces commandées par Bourbaki manquaient de nourriture et de vêtements, le général lui-même tenta de se suicider le 26 janvier pour échapper à une dégradation humiliante. Son successeur, le général Clinchant, mena ce qui lui restait d’hommes à la frontière suisse en essuyant de lourdes pertes. Là, il demanda l’asile militaire au Conseil fédéral le 28 janvier. La convention fut signée aux Verrières dans la nuit même par le général suisse Hans Herzog. Déposant armes, munitions et matériel à la frontière, 87 000 soldats à bout de forces et 12 000 chevaux trouvèrent alors refuge en Suisse.

Soldats de l’armée Bourbaki soignés par des membres de la Croix-Rouge. Cliché pris en 1871 par Auguste Bauernheinz.
Musée national suisse

Le pays leur prodigua partout assistance et réconfort. L’aide afflua, spontanée, en maint endroit et ce fut la première grande action humanitaire du CICR. Mais ça ne s’arrêta pas là. Du jour au lendemain, la population suisse avait grossi de trois pour cent. Les soldats furent répartis et internés dans tous les cantons, à l’exception du Tessin. Cela représenta un effort sans précédent et en dépit des soins dispensés, 1700 soldats moururent d’épuisement, de blessure ou de maladie dans les semaines qui suivirent.

La guerre franco-prussienne prit fin au mois de février, la France perdit l’Alsace et la Lorraine. Les hommes de Bourbaki furent renvoyés chez eux au mois de mars et l’État français prit à sa charge les frais de leur asile en Suisse.

Dix ans après ces évènements, un panorama de 110 mètres sur 14 montrant la longue marche de l’armée Bourbaki aux Verrières fut dévoilé à Genève. Les fresques cylindriques étaient très répandues au XIXe siècle, même si la majorité d’entre elles ont disparu depuis. Le panorama Bourbaki est donc intéressant à double titre: d’abord parce qu’il est l’une des rares œuvres de cette taille à avoir subsisté, et ensuite parce qu’il porte sur la guerre un regard sans complaisance.

Prothèse de jambe d’un interné de l’armée Bourbaki.
Musée national suisse

UNE FRESQUE HISTORIQUE EN 100 ÉPISODES

240'000'000 av. J.-C.

Des dinosaures au Monte San Giorgio

CONTINUER

12'000 av. J.-C.

Rhinocéros laineux et mégacéros

CONTINUER

4000 av. J.-C.

Le mythe des Lacustres

CONTINUER

1500 av. J.-C.

Transpercer, frapper, couper

CONTINUER
Bridon Mors de l’âge du bronze.

500 av. J.-C.

Les braves

CONTINUER

150 av. J.-C.

Le commerce à la mode celte

CONTINUER
Bataille opposant les Romains et les Helvètes.

58 av. J.-C.

Quand César refoula les Helvètes

CONTINUER
Sol romain en mosaïque.

20 ap. J.-C.

Dolce vita à Zurich

CONTINUER

50 ap. J.-C.

Des armes et des jeux à Vindonissa

CONTINUER

70 ap. J.-C.

L’ascension d’un petit village de province

CONTINUER

246 ap. J.-C.

Meurtre dans les thermes romains

CONTINUER

275 ap. J.-C.

La sandale romaine

CONTINUER

295 ap. J.-C.

Aux frontières de l’Empire romain

CONTINUER

303 ap. J.-C.

Saint Maurice

CONTINUER

401 ap. J.-C.

Sainte Vérène

CONTINUER

522 ap. J.-C.

Les «rois intrigants»

CONTINUER

591 ap. J.-C.

Maudit Tuggen

CONTINUER

753 ap. J.-C.

Noël à Romainmôtier

CONTINUER

774 ap. J.-C.

Un roi dans la tempête

CONTINUER

819 ap. J.-C.

Le plan de Haito

CONTINUER

917 ap. J.-C.

Les chevaliers de l’Apocalypse à Bâle

CONTINUER

962 ap. J.-C.

Deux femmes fortes

CONTINUER

999 ap. J.-C.

Le crépuscule des Burgondes

CONTINUER

1030 ap. J.-C.

Radbot et le château de l’autour

CONTINUER

1157 ap. J.-C.

Un duc sans duché

CONTINUER

1211

Courage valaisan et ruse bernoise

CONTINUER

1240

La cité disparue

CONTINUER

1315

L’embuscade de Morgarten

CONTINUER

1319

La forteresse du lac

CONTINUER

1308

Agnès de Hongrie

CONTINUER

1347

La peste

CONTINUER

1356

Le grand tremblement de terre de Bâle

CONTINUER

1415

L’Argovie, berceau politique de la Suisse

CONTINUER

1473

Lutte au bord du lac de Constance

CONTINUER

1506

Les mercenaires

CONTINUER

1516

Érasme de Rotterdam

CONTINUER

1524

Les noces du curé

CONTINUER

1527

Un personnage controversé

CONTINUER

1536

L’autre conquête de l’ouest

CONTINUER

1540

La sécheresse

CONTINUER

1618

Ni vainqueur ni vaincu

CONTINUER

1687

Les huguenots

CONTINUER

1697

Étrange tubercule

CONTINUER

1731

La dernière sorcière de Fribourg

CONTINUER

1748

e comme Euler

CONTINUER

1765

L’île de Rousseau

CONTINUER

1798

La résistance des Nidwaldiens

CONTINUER

1800

Frédéric-César de La Harpe

CONTINUER

1804

Le mythe de Guillaume Tell

CONTINUER

1806

Goldau sous la roche

CONTINUER

1814

Barry le saint-bernard

CONTINUER

1815

Nouveau départ à Vienne

CONTINUER

1816

L’été de Frankenstein

CONTINUER

1832

La révolte contre les machines à Uster

CONTINUER

1839

Le déboisement dans la vallée de Peccia

CONTINUER

1847

Le Sonderbund

CONTINUER

1850

Le franc suisse

CONTINUER

1851

L’Amérique

CONTINUER

1853

Des trains pour Zurich

CONTINUER

1864

Tutti Fratelli

CONTINUER

1865

Chute mortelle au Cervin

CONTINUER

1871

Bourbaki

CONTINUER

1872

Des anarchistes dans le Jura

CONTINUER

1879

Le doux côté de la Suisse

CONTINUER

1880

Le percement du Gothard

CONTINUER

1881

Heidi

CONTINUER

1885

Un jardin d’hiver pour artistes

CONTINUER

1893

L’interdiction de l’abattage rituel

CONTINUER

1898

Masculin générique

CONTINUER

1905

La miraculeuse année d’Einstein

CONTINUER

1915

Les rouges discours de Zimmerwald

CONTINUER

1916

Dada

CONTINUER

1918

Un mois de novembre fébrile

CONTINUER

1925

Le magasin roulant

CONTINUER

1934

Un remonte-pentes à Davos

CONTINUER

1935

On ne parle pas d’argent

CONTINUER

1938

Romanche

CONTINUER

1939

Des pistes de ski à l’Orient

CONTINUER

1941

Maurice Bavaud

CONTINUER

1943

Bâle, une ville aux drôles de couleurs

CONTINUER

1956

Betty Bossi

CONTINUER

1957

Mister Univers

CONTINUER

1958

Une femme seule contre tous

CONTINUER

1961

Le vélomoteur

CONTINUER

1962

Ursula Andress et le bikini

CONTINUER
Benedikt Meyer
Benedikt Meyer est historien et chroniqueur.

Catégories

Sharing is caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Votre commentaire