Le château de Chillon, situé sur le lac Léman, appartenait à la maison de Savoie depuis le XIIe siècle. Il fut conquis par les Bernois en 1536. Aquarelle représentant le château datée du XIXe siècle.
Musée national suisse

L’autre conquête de l’ouest

En Suisse romande, la maison de Savoie a longtemps été une puissance avec qui compter. Les Genevois et leurs alliés brisèrent l’élan des envahisseurs qui, finalement, se retirèrent et laissèrent aux Confédérés le champ libre à l’ouest.

Nous sommes le 26 mars 1536. Depuis le château de Chillon, les Savoyards voient se rapprocher plusieurs navires de guerre battant pavillon genevois ainsi que des troupes bernoises et valaisannes qui arrivent respectivement du nord et du sud. La supériorité des Genevois et des Confédérés est écrasante.

L’histoire débute 17 ans auparavant, à l’autre extrémité du lac Léman. À l’époque, c’était les Savoyards qui menaçaient Genève. Le duché de Savoie occupait les territoires situés tout autour du lac, à l’exception de Genève. Par peur d’être envahis, les Genevois demandèrent de l’aide aux Confédérés, mais cela n’empêcha pas les Savoyards de conquérir la ville en 1519. Fribourg menaça ensuite de les attaquer de sorte qu’ils se retirèrent.

Ce retrait était justifié par deux raisons: d’une part, la Savoie était un géant chancelant. Le duché était immense mais fragile, de sorte que le duc ne voulait pas affronter les Confédérés. D’autre part, les Savoyards avaient la main sur la cité du bord du Rhône par l’intermédiaire de son évêque. Appartenant à la maison de Savoie, celui-ci gérait la ville conformément aux intérêts du duc et la gouvernait comme un tyran.

La conquête du Pays de Vaud en 1536, xylographie de Johannes Stumpf. Cette illustration fait partie de la chronique de la Confédération parue en 1548 à Zurich.
Zentralbibliothek Zürich

La résistance s’organisa: en 1526, des insurgés genevois issus des bas-fonds scellèrent une alliance avec Berne. En 1530, des Bernois, des Fribourgeois et un petit contingent de Soleurois partirent en guerre contre les Savoyards. Berne et Fribourg, la réformée et la catholique, imposèrent rapidement leurs conditions de paix. Le duc dut leur céder l’usage de ses droits seigneuriaux sur Vaud et l’évêque despote prit la fuite. Dès lors, on comprend aisément qu’une fois libérés, les Genevois se soient détournés de la foi catholique pour se convertir à la Réforme.

Par la suite, les Fribourgeois catholiques rompirent l’alliance qu’ils avaient scellée avec Genève, et la ville fut à nouveau menacée par la France, et par les Savoyards. L’année 1536 fut tumultueuse. Des troupes bernoises entrèrent dans Genève afin de protéger leurs frères protestants. Au final, les Confédérés chassèrent les Savoyards du château de Chillon et conquirent (provisoirement) la rive sud du lac Léman. Cette victoire permit aux Confédérés d’étendre leur territoire vers l’ouest de manière significative et de faire de Genève un nouvel allié. Cette même année, un théologien du nom de Jean Calvin arriva à Genève. Ses idées eurent un tel retentissement les années qui suivirent qu’elles furent relayées bien au-delà des remparts de la ville.

Pour nos Savoyards repliés dans le château de Chillon, la bataille se termina sans lourdes pertes. À la faveur de l’obscurité qui recouvrait le lac, ils échappèrent aux navires genevois qui les poursuivirent sans pouvoir les rattraper.

Une fresque historique en 100 épisodes

240'000'000 av. J.-C.

Des dinosaures au Monte San Giorgio

CONTINUER

12'000 av. J.-C.

Rhinocéros laineux et mégacéros

CONTINUER

4000 av. J.-C.

Le mythe des Lacustres

CONTINUER

1500 av. J.-C.

Transpercer, frapper, couper

CONTINUER
Bridon Mors de l’âge du bronze.

500 av. J.-C.

Les braves

CONTINUER

150 av. J.-C.

Le commerce à la mode celte

CONTINUER
Bataille opposant les Romains et les Helvètes.

58 av. J.-C.

Quand César refoula les Helvètes

CONTINUER
Sol romain en mosaïque.

20 ap. J.-C.

Dolce vita à Zurich

CONTINUER

50 ap. J.-C.

Des armes et des jeux à Vindonissa

CONTINUER

70 ap. J.-C.

L’ascension d’un petit village de province

CONTINUER

246 ap. J.-C.

Meurtre dans les thermes romains

CONTINUER

275 ap. J.-C.

La sandale romaine

CONTINUER

295 ap. J.-C.

Aux frontières de l’Empire romain

CONTINUER

303 ap. J.-C.

Saint Maurice

CONTINUER

401 ap. J.-C.

Sainte Vérène

CONTINUER

522 ap. J.-C.

Les «rois intrigants»

CONTINUER

591 ap. J.-C.

Maudit Tuggen

CONTINUER

753 ap. J.-C.

Noël à Romainmôtier

CONTINUER

774 ap. J.-C.

Un roi dans la tempête

CONTINUER

819 ap. J.-C.

Le plan de Haito

CONTINUER

917 ap. J.-C.

Les chevaliers de l’Apocalypse à Bâle

CONTINUER

962 ap. J.-C.

Deux femmes fortes

CONTINUER

999 ap. J.-C.

Le crépuscule des Burgondes

CONTINUER

1030 ap. J.-C.

Radbot et le château de l’autour

CONTINUER

1157 ap. J.-C.

Un duc sans duché

CONTINUER

1211

Courage valaisan et ruse bernoise

CONTINUER

1240

La cité disparue

CONTINUER

1315

L’embuscade de Morgarten

CONTINUER

1319

La forteresse du lac

CONTINUER

1308

Agnès de Hongrie

CONTINUER

1347

La peste

CONTINUER

1356

Le grand tremblement de terre de Bâle

CONTINUER

1415

L’Argovie, berceau politique de la Suisse

CONTINUER

1473

Lutte au bord du lac de Constance

CONTINUER

1506

Les mercenaires

CONTINUER

1516

Érasme de Rotterdam

CONTINUER

1524

Les noces du curé

CONTINUER

1527

Un personnage controversé

CONTINUER

1536

L’autre conquête de l’ouest

CONTINUER

1540

La sécheresse

CONTINUER

1618

Ni vainqueur ni vaincu

CONTINUER

1687

Les huguenots

CONTINUER

1697

Étrange tubercule

CONTINUER

1731

La dernière sorcière de Fribourg

CONTINUER

1748

e comme Euler

CONTINUER

1765

L’île de Rousseau

CONTINUER

1798

La résistance des Nidwaldiens

CONTINUER

1800

Frédéric-César de La Harpe

CONTINUER

1804

Le mythe de Guillaume Tell

CONTINUER

1806

Goldau sous la roche

CONTINUER

1814

Barry le saint-bernard

CONTINUER

1815

Nouveau départ à Vienne

CONTINUER

1816

L’été de Frankenstein

CONTINUER

1832

La révolte contre les machines à Uster

CONTINUER

1839

Le déboisement dans la vallée de Peccia

CONTINUER

1847

Le Sonderbund

CONTINUER

1850

Le franc suisse

CONTINUER

1851

L’Amérique

CONTINUER

1853

Des trains pour Zurich

CONTINUER

1864

Tutti Fratelli

CONTINUER

1865

Chute mortelle au Cervin

CONTINUER

1871

Bourbaki

CONTINUER

1872

Des anarchistes dans le Jura

CONTINUER

1879

Le doux côté de la Suisse

CONTINUER

1880

Le percement du Gothard

CONTINUER

1881

Heidi

CONTINUER

1885

Un jardin d’hiver pour artistes

CONTINUER

1893

L’interdiction de l’abattage rituel

CONTINUER

1898

Masculin générique

CONTINUER

1905

La miraculeuse année d’Einstein

CONTINUER

1915

Les rouges discours de Zimmerwald

CONTINUER

1916

Dada

CONTINUER

1918

Un mois de novembre fébrile

CONTINUER

1925

Le magasin roulant

CONTINUER

1934

Un remonte-pentes à Davos

CONTINUER

1935

On ne parle pas d’argent

CONTINUER

1938

Romanche

CONTINUER

1939

Des pistes de ski à l’Orient

CONTINUER

1941

Maurice Bavaud

CONTINUER

1943

Bâle, une ville aux drôles de couleurs

CONTINUER

1956

Betty Bossi

CONTINUER

1957

Mister Univers

CONTINUER

1958

Une femme seule contre tous

CONTINUER

1961

Le vélomoteur

CONTINUER

1962

Ursula Andress et le bikini

CONTINUER
Benedikt Meyer
Benedikt Meyer est historien et chroniqueur.

Catégories

Sharing is caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Votre commentaire