Anne Frank a écrit ce qui est probablement le journal intime le plus célèbre du monde.
Anne Frank a écrit ce qui est probablement le journal intime le plus célèbre du monde. Anne Frank Fonds Bâle

Anne Frank et les pages bâloises

Depuis Bâle et plus tard depuis Birsfelden, Otto Frank a fait publier dans le monde entier ce qui est probablement le journal intime le plus célèbre de l’humanité. Pourtant, le père d’Anne Frank était presque totalement inconnu en Suisse.

Andrej Abplanalp

Andrej Abplanalp

Historien et chef de la communication du Musée national suisse.

Le livre Le Journal d’Anne Frank est mondialement célèbre ; en revanche, peu de gens savent que sa publication a été organisée en grande partie depuis Bâle. La tante d’Anne, Leni Elias, s’y est installée avec son mari Erich dès le début des années 1930. Après la crise économique mondiale de 1929, ils avaient quitté l’Allemagne à la recherche de meilleures conditions de vie. Avec l’éclatement de la Seconde Guerre mondiale et le début de la persécution des Juifs par le régime nazi, Leni avait complètement perdu le contact avec son frère Otto et sa famille, son épouse Edith et ses filles Margot et Anne. Ce n’est qu’en mai 1945 qu’un signe de vie parvient à Bâle et qu’Otto se manifeste auprès de sa soeur.
Portrait d'Otto Frank, 1961.
Portrait d'Otto Frank, 1961. Wikimedia
Anne Frank sur une photo de 1941.
Anne Frank sur une photo de 1941. Wikimedia
Le père d’Anne avait été déporté d’Amsterdam avec toute la famille. Il est le seul à avoir survécu au camp de concentration. Après la libération par les Russes, Otto Frank est non seulement gravement malade mais il a également tout perdu : sa famille, son entreprise, ses biens et même sa citoyenneté, se retrouvant sans rien. De retour en Hollande, une ancienne collaboratrice lui remet les journaux intimes de sa fille Anne. Elle les avait trouvés dans la cachette après l’arrestation et la déportation de la famille et les avait emportés. Les pensées, espoirs et craintes de sa fille bouleversent profondément Otto Frank. Au départ, il ne souhaite pas publier les journaux mais des amis et connaissances finissent par le convaincre de chercher une maison d’édition pour faire vivre l’héritage de sa fille. Il a peut-être également voulu réaliser le rêve d’Anne de mener une vie d’écrivaine. En 1947, Le Journal d’Anne Frank est publié par une maison d’édition néerlandaise. La première édition s’élève à 3000 exemplaires.
Première édition du journal d'Anne Frank, publié en néerlandais en 1947.
Première édition du journal d'Anne Frank, publié en néerlandais en 1947. Musée national suisse
En 1952, Otto Frank déménage chez sa soeur Leni à Bâle. Il loge dans une petite chambre sous les toits et continue de travailler à la diffusion du journal. Un an plus tard, il épouse Fritzi Geiringer. Ils se connaissaient déjà à Amsterdam, où ils avaient été voisins, et s’étaient retrouvés à Auschwitz. Fritzi soutient activement Otto dans son entreprise. Cette mission ne va plus les quitter et va devenir de plus en plus globale. Entre 1955 et 1957, quinze éditions de l’oeuvre sont publiées à travers le monde et les écrits de la jeune juive sont alors lus dans des pays comme le Japon, la Norvège ou le Canada. Aux États-Unis, la pièce de théâtre The Diary of Anne Frank renforce la popularité de l’oeuvre. Avec la notoriété croissante du livre, le père d’Anne reçoit de plus en plus de lettres. Otto et Fritzi répondent à beaucoup de ces courriers, d’abord dans la mansarde de sa soeur, puis à Birsfelden, où le couple déménage en 1961. Cela a parfois donné lieu à une correspondance régulière.
Otto Frank, le père d’Anne Frank, et sa seconde épouse Fritzi (à g.) le 15 octobre 1978 à Soleure.
Otto Frank, le père d’Anne Frank, et sa seconde épouse Fritzi (à g.) le 15 octobre 1978 à Soleure. Ricabeth Steiger
En 1963, Otto Frank et sa femme Fritzi fondent le Fonds Anne Frank. Cette fondation basée à Bâle gère les droits sur les journaux et poursuit leur diffusion mondiale, encore aujourd’hui. Otto Frank s’est consacré aux écrits de sa fille jusqu’à sa mort en 1980. Grâce à son initiative, l’oeuvre est devenue l’un des livres les plus lus au monde.

Anne Frank et la Suisse

09.06.2022 06.11.2022 / Musée national suisse
Le livre Le Journal d’Anne Frank est mondialement célèbre. Mais ce que peu de gens savent, c’est que la diffusion de cette œuvre dans le monde entier a pour origine la Suisse. Tandis qu’Anne, sa sœur et sa mère ont péri dans un camp de concentration, le père d’Anne est le seul membre de la famille à avoir survécu à l’holocauste. Dans les années 1950, Otto Frank s’est installé chez sa sœur Leni à Bâle. Là, il s’est donné pour mission de porter en pleine lumière les notes de sa fille et de préserver son message en faveur de l’humanité et de la tolérance pour les générations futures.

Autres articles

Adresse et contact
Musée national suisse
Landesmuseum Zürich
Museumstrasse 2
Case postale
8021 Zurich
info@nationalmuseum.ch

Design: dreipol   |  Réalisation: whatwedo
Musée national suisse

Le Musée national suisse (MNS) est l’unité administrative faîtière qui regroupe trois musées: Le Musée national Zurich, le Château de Prangins et le Forum de l’histoire suisse à Schwyz, ainsi que le centre des collections d’Affoltern am Albis.