Portrait d’Ulrich Zwingli par Ludwig Georg Vogel (XIXe siècle). Le peintre s’est inspiré d’un tableau de Hans Asper datant du XVIe siècle.
Musée national suisse

Les noces du curé

Le marié était curé, la mariée visiblement enceinte. L’union d’Ulrich Zwingli et Anna Reinhart fit scandale. Du moins pour qui avait manqué les événements des années précédentes.

La biographie de Zwingli commence comme beaucoup d’autres: enfance dans le Toggenbourg, école latine et études à Berne, Bâle et Vienne. En 1506, il est appelé à la cure de Glaris. Il célèbre des baptêmes, des mariages et des enterrements, prononce des sermons et recueille des confessions. Il s’engage pour la création d’une nouvelle école, exhume un éclat de bois que l’on dit provenir de la croix de Jésus et appelle les jeunes Glaronnais pressés d’en découdre à vendre leurs services au pape plutôt qu’aux Français. Finalement, il se frotte à la réalité des champs de bataille: en 1515, il assiste, désabusé, à la défaite de Marignan et commence à prêcher contre le mercenariat.

En 1516, Érasme publie sa nouvelle traduction de la Bible. Le Hollandais défend précisément ce qui dérange Zwingli dans l’Église. Dans ses prêches, Zwingli commence à critiquer les pèlerinages, le commerce des indulgences et les principes catholiques. En 1519, il devient curé de la cathédrale de Zurich. Il jouit du soutien des autorités de la ville et ses prêches, compréhensibles et engagés, parlent à la population. En 1522, c’est le passage à l’acte: Zwingli est présent lorsque son imprimeur rompt ostensiblement le carême en servant un repas de saucisses dans son atelier. L’année suivante, Zwingli est accusé d’hérésie. Le Conseil le convoque à un débat qui l’oppose à ses adversaires. Zwingli remporte cette première dispute et prêche par la suite contre l’adoration des images. En 1523, une deuxième dispute a lieu, également remportée par Zwingli. Suite à cela, les images sont retirées des lieux de culte et la messe est abolie. Dans la foulée, Zwingli épouse Anna Reinhart, avec qui il vit en concubinage depuis des années.

De vera et falsa religione de Zwingli, imprimée par Christoffel Froschauer et publiée en 1525.
Musée national suisse

La mort de Zwingli à Kappel en 1531 (gravure du XIXe siècle).
Musée national suisse

La même année, il entreprend, aux côtés de contemporains versés en langue, la traduction de la Bible d’Érasme en allemand, bien avant Martin Luther. Et, à l’inverse du Hollandais qui s’est limité au Nouveau Testament, il traduit les textes sacrés dans leur intégralité. À la même époque, Zwingli tisse des liens avec des partisans et rallie les Bernois à la Réforme. Dans les cantons de Suisse centrale en revanche, il se heurte à un mur. Les deux camps en viennent aux armes: c’est la première guerre de Kappel, qui s’achève avec une trêve autour de la «soupe au lait de Kappel». Une seconde guerre éclate, à laquelle Zwingli ne survit pas. La Suisse est désormais divisée par la religion. Tandis que quelques cantons restent catholiques, les autres embrassent la nouvelle confession réformée. Cette dualité est source de tensions constantes et de différends. Les conséquences sont aussi sensibles en politique étrangère: la Suisse observe désormais la neutralité à l’égard des conflits religieux, car toute prise de parti entraînerait l’éclatement de la Confédération.

Une fresque historique en 100 épisodes

240'000'000 av. J.-C.

Des dinosaures au Monte San Giorgio

CONTINUER

12'000 av. J.-C.

Rhinocéros laineux et mégacéros

CONTINUER

4000 av. J.-C.

Le mythe des Lacustres

CONTINUER

1500 av. J.-C.

Transpercer, frapper, couper

CONTINUER
Bridon Mors de l’âge du bronze.

500 av. J.-C.

Les braves

CONTINUER

150 av. J.-C.

Le commerce à la mode celte

CONTINUER
Bataille opposant les Romains et les Helvètes.

58 av. J.-C.

Quand César refoula les Helvètes

CONTINUER
Sol romain en mosaïque.

20 ap. J.-C.

Dolce vita à Zurich

CONTINUER

50 ap. J.-C.

Des armes et des jeux à Vindonissa

CONTINUER

70 ap. J.-C.

L’ascension d’un petit village de province

CONTINUER

246 ap. J.-C.

Meurtre dans les thermes romains

CONTINUER

275 ap. J.-C.

La sandale romaine

CONTINUER

295 ap. J.-C.

Aux frontières de l’Empire romain

CONTINUER

303 ap. J.-C.

Saint Maurice

CONTINUER

401 ap. J.-C.

Sainte Vérène

CONTINUER

522 ap. J.-C.

Les «rois intrigants»

CONTINUER

591 ap. J.-C.

Maudit Tuggen

CONTINUER

753 ap. J.-C.

Noël à Romainmôtier

CONTINUER

774 ap. J.-C.

Un roi dans la tempête

CONTINUER

819 ap. J.-C.

Le plan de Haito

CONTINUER

917 ap. J.-C.

Les chevaliers de l’Apocalypse à Bâle

CONTINUER

962 ap. J.-C.

Deux femmes fortes

CONTINUER

999 ap. J.-C.

Le crépuscule des Burgondes

CONTINUER

1030 ap. J.-C.

Radbot et le château de l’autour

CONTINUER

1157 ap. J.-C.

Un duc sans duché

CONTINUER

1211

Courage valaisan et ruse bernoise

CONTINUER

1240

La cité disparue

CONTINUER

1315

L’embuscade de Morgarten

CONTINUER

1319

La forteresse du lac

CONTINUER

1308

Agnès de Hongrie

CONTINUER

1347

La peste

CONTINUER

1356

Le grand tremblement de terre de Bâle

CONTINUER

1415

L’Argovie, berceau politique de la Suisse

CONTINUER

1473

Lutte au bord du lac de Constance

CONTINUER

1506

Les mercenaires

CONTINUER

1516

Érasme de Rotterdam

CONTINUER

1524

Les noces du curé

CONTINUER

1527

Un personnage controversé

CONTINUER

1536

L’autre conquête de l’ouest

CONTINUER

1540

La sécheresse

CONTINUER

1618

Ni vainqueur ni vaincu

CONTINUER

1687

Les huguenots

CONTINUER

1697

Étrange tubercule

CONTINUER

1731

La dernière sorcière de Fribourg

CONTINUER

1748

e comme Euler

CONTINUER

1765

L’île de Rousseau

CONTINUER

1798

La résistance des Nidwaldiens

CONTINUER

1800

Frédéric-César de La Harpe

CONTINUER

1804

Le mythe de Guillaume Tell

CONTINUER

1806

Goldau sous la roche

CONTINUER

1814

Barry le saint-bernard

CONTINUER

1815

Nouveau départ à Vienne

CONTINUER

1816

L’été de Frankenstein

CONTINUER

1832

La révolte contre les machines à Uster

CONTINUER

1839

Le déboisement dans la vallée de Peccia

CONTINUER

1847

Le Sonderbund

CONTINUER

1850

Le franc suisse

CONTINUER

1851

L’Amérique

CONTINUER

1853

Des trains pour Zurich

CONTINUER

1864

Tutti Fratelli

CONTINUER

1865

Chute mortelle au Cervin

CONTINUER

1871

Bourbaki

CONTINUER

1872

Des anarchistes dans le Jura

CONTINUER

1879

Le doux côté de la Suisse

CONTINUER

1880

Le percement du Gothard

CONTINUER

1881

Heidi

CONTINUER

1885

Un jardin d’hiver pour artistes

CONTINUER

1893

L’interdiction de l’abattage rituel

CONTINUER

1898

Masculin générique

CONTINUER

1905

La miraculeuse année d’Einstein

CONTINUER

1915

Les rouges discours de Zimmerwald

CONTINUER

1916

Dada

CONTINUER

1918

Un mois de novembre fébrile

CONTINUER

1925

Le magasin roulant

CONTINUER

1934

Un remonte-pentes à Davos

CONTINUER

1935

On ne parle pas d’argent

CONTINUER

1938

Romanche

CONTINUER

1939

Des pistes de ski à l’Orient

CONTINUER

1941

Maurice Bavaud

CONTINUER

1943

Bâle, une ville aux drôles de couleurs

CONTINUER

1956

Betty Bossi

CONTINUER

1957

Mister Univers

CONTINUER

1958

Une femme seule contre tous

CONTINUER

1961

Le vélomoteur

CONTINUER

1962

Ursula Andress et le bikini

CONTINUER
Benedikt Meyer
Benedikt Meyer est historien et chroniqueur.

Catégories

Sharing is caring
Share on Facebook
Facebook
Tweet about this on Twitter
Twitter
Share on LinkedIn
Linkedin
Email this to someone
email

Votre commentaire