Calendrier de l’avent en carton, entre 1926 et 1951.
Musée national suisse

Symboles et traditions de Noël

En Occident, Noël est devenu une fête familiale, où symboles et traditions se côtoient harmonieusement. Mais il n’en a pas toujours été ainsi.

Andrej Abplanalp

Historien et chef de la communication du Musée national suisse.

L’avent est synonyme de féérie, surtout pour les enfants. Il est vrai que Noël arrive plus vite lorsque l’on égrène les surprises d’un calendrier – grand ou petit – pour patienter. C’est l’éditeur Gerhardt Lang qui, en 1903, lance le calendrier de l’avent tel que nous le connaissons aujourd’hui. Son exemplaire, réalisé avec le graphiste Ernst Kepler, propose des versets de la Bible et des images à coller. L’idée remporte un tel succès qu’elle fait des émules. À peine un an après, un quotidien de Stuttgart propose lui aussi un calendrier. Mais la Première Guerre mondiale éclate et met un frein à ce qui est en passe de devenir une nouvelle tradition. Dans les années 1920, l’intérêt renaît et se transforme bientôt en rite. De nos jours, un calendrier de l’avent trône dans toutes les chambres d’enfant. Il n’est d’ailleurs pas rare qu’il soit estampillé Playmobil ou Lego, car les grandes marques profitent de l’occasion pour vendre leurs produits et réaliser de jolis bénéfices.

Le tout premier calendrier de l’avent, signé Gerhardt Lang, de 1903. Cet exemplaire est une réimpression de 1915.
Wikimedia

Crèche de Noël en porcelaine, fin du XIXe siècle.
Musée national suisse

En fait, la crèche de Noël est de tradition bien plus ancienne sous nos latitudes. Les figurines de Marie, de Joseph et de l’Enfant Jésus sont en effet associées à la fête de la Nativité depuis le XIVe siècle. À l’origine, on trouvait surtout les crèches dans les églises, c’est seulement au XIXe siècle qu’elles ont commencé à conquérir l’espace familial. La célébration de Noël, autrefois strictement religieuse, s’est alors muée en une fête familiale, où s’estompe la ligne de démarcation entre catholiques et protestants. Car jusqu’alors, la différence était claire, chacun avait son symbole: le sapin pour les protestants, la crèche pour les catholiques. De nos jours, il est naturel de trouver l’un à côté de l’autre dans le salon familial. En plus du calendrier de l’avent dans la chambre des enfants!

Noël et crèches

MUSÉE NATIONAL ZURICH

21.11.2019 — 05.01.2020

L’exposi­tion de cette année présente des crèches du monde entier, avec des exemplaires venant de Suisse, mais aussi d’Haïti ou de Taïwan. Elle met à l’honneur les matériaux utilisés pour leur fabrica­tion, car, selon leur région d’origine, les crèches sont faites de terre cuite, de papier, de bois ou de fibres végétales. D’anciennes photogra­phies de Noël accompagnent l’ensemble.

Autres articles

Adresse et contact
Musée national suisse
Landesmuseum Zürich
Museumstrasse 2
Case postale
8021 Zurich
info@nationalmuseum.ch

Design: dreipol   |  Réalisation: whatwedo
Musée national suisse

Le Musée national suisse (MNS) est l’unité administrative faîtière qui regroupe trois musées: Le Musée national Zurich, le Château de Prangins et le Forum de l’histoire suisse à Schwyz, ainsi que le centre des collections d’Affoltern am Albis.