Un chrono­mètre génial

Andrej Abplanalp

Historien et chef de la communication du Musée national suisse.

Le 29 février est connu pour être un jour intercalaire. Il n’apparaît qu’une fois tous les quatre ans sur le calendrier. C’est le Pape Grégoire XIII. qui l’introduisit en 1582. Le nouveau calendrier grégorien s’appuyait sur le fait qu’une année dure 365,2425 jours. Quatre années plus tard seulement, l’astronome, mathématicien, fabricant d’instruments et horloger de génie, Jost Bürgi, conçut pour l’empereur allemand un globe céleste qui tenait compte de la nouvelle mesure du temps. Il mit au point le premier système mécanique affichant le 29 février lors des années bissextiles. Bürgi était originaire de l’actuel canton de Saint-Gall. À la cour impériale de Prague, il travailla en collaboration avec le célèbre astronome Johannes Kepler.

En plus du globe céleste, il donna naissance à bien d’autres inventions. Bürgi fut le premier scientifique à concevoir une table de logarithmes. En outre, il fabriqua une montre à trois aiguilles, faisant ainsi de la seconde une unité de temps.

Globe céleste fabriqué par Jost Bürgi en 1594. Photo: Musée national suisse

Autres articles

Adresse et contact
Musée national suisse
Landesmuseum Zürich
Museumstrasse 2
Case postale
8021 Zurich
info@nationalmuseum.ch

Design: dreipol   |  Réalisation: whatwedo
Musée national suisse

Le Musée national suisse (MNS) est l’unité administrative faîtière qui regroupe trois musées: Le Musée national Zurich, le Château de Prangins et le Forum de l’histoire suisse à Schwyz, ainsi que le centre des collections d’Affoltern am Albis.