À l’origine, l’âge de la jeune femme représentée sur la pièce d’or déclencha une vive polémique.
À l’origine, l’âge de la jeune femme représentée sur la pièce d’or déclencha une vive polémique. Illustration de Marco Heer.

La jeune fille d’or

Le Vreneli est l’une des pièces de monnaie préférées des Suisses. À l’origine, l’effigie du Vreneli était une Helvetia, et encore, une version qui déclencha des débats animés.

Bernhard Graf

Bernhard Graf

Bernhard Graf est médiateur culturel. Il habite depuis longtemps au Tessin.

Noël approche à grands pas, une période où les Vreneli d’or, ces pièces pas comme les autres, passent de main en main. Les Vreneli ont été émis entre 1897 et 1949, dans des quantités et avec des valeurs faciales différentes (10, 20 ou 100 francs). Au milieu du XXe siècle, ils sont devenus des pièces recherchées par les collectionneurs. Il est intéressant de constater que la Vreneli représentée sur la pièce est en fait une Helvetia. La pièce a été dessinée par le graveur neuchâtelois Fritz Ulysse Landry et sa représentation de la Mère de la nation a été critiquée dès l’origine. Le jury à qui avait été soumis le projet trouva la figure trop jeune et trop passionnée. Landry modifia son projet, la pièce fut frappée, mais les critiques continuèrent: Helvetia restait trop jeune, Guillaume Tell aurait été un meilleur choix, les montagnes en arrière-plan ne représentaient qu’une petite partie du pays… Helvetia par ci, Guillaume par là, la pièce plut aux Suisses et tout particulièrement la jeune femme. Dans les années 1940, on la baptisa Vreneli et le nom lui resta.
Vreneli d’or de 20 francs, 1897.
Vreneli d’or de 20 francs, 1897. Musée national suisse

Guillaume Tell ou pas?

Un désaccord semblable resurgit régulièrement à propos de la figure masculine figurant sur la pièce de cinq francs émise depuis 1922. En allemand, on l’appelle le fünfliber, du nom de la pièce bernoise de cinq livres. Les plus patriotes se contentent de la regarder vaguement avant d’affirmer qu’elle représente Guillaume Tell, bien que l’on ne voie ni la barbe ni l’arbalète emblématiques du personnage. En revanche, la tête est couverte d’une capuche, ce qui n’est pas sans faire penser à ces vestes à capuche que l’on voit partout de nos jours et qui, aux dires de la publicité, dégageraient un «charme masculin qui a du style». Une formule qui conviendrait parfaitement au fünfliber si la description officielle n’en précisait pas qu’il s’agit d’un – archétype de – berger alpin (quoique les pâtres ne ressemblent peut-être plus du tout à cette effigie). En tout cas, la pièce de cinq francs actuelle est la seule monnaie suisse – à l'exception des pièces de collection – dont la face porte une figure d’homme.
Pièce de 5 francs de 1931.
Pièce de 5 francs de 1931. Musée national suisse

À l’étranger, on préfère les hommes

Un coup d’œil du côté de la zone euro permet de constater qu’on y affiche un goût plus marqué pour les figures masculines, du moins pour ce qui est des monnaies. En 2014, l’effigie de Felipe d’Espagne a succédé à celle de Joan Carlos tandis que le portrait d’Albert II, roi des Belges, a chaussé ses lunettes en 1999. De son côté, la Grèce a choisi de célébrer Eleftherios Venizelos, le fondateur de l’Etat moderne mort en 1936. Si Athènes n’a pas opté pour un sujet encore en vie, c’est peut-être parce que le roi d’Espagne est «roi des Grecs» par sa grand-mère maternelle… En tout cas, toutes ces effigies qui s’entrechoquent dans le porte-monnaie des vacances nous rappellent la diversité européenne sans avoir à faire des conversions en lires ou en drachmes. Le panettone du marché de Noël d’Aoste n’en est que plus parfumé et le miel de Grèce plus doux. Pour le Vreneli toutefois, il faut encore se creuser la cervelle et utiliser une calculatrice. Sur le marché des pièces de collection, sa valeur varie avec le cours de l’or de manière parfois imprévisible et son prix peut vite atteindre des sommets. Mais que n’est-on prêt à faire pour ceux que l’on aime…
Le roi Albert II de Belgique sur la pièce de un euro.
Le roi Albert II de Belgique sur la pièce de un euro. Wikimedia

Autres articles

Adresse et contact
Musée national suisse
Landesmuseum Zürich
Museumstrasse 2
Case postale
8021 Zurich
info@nationalmuseum.ch

Design: dreipol   |  Réalisation: whatwedo
Musée national suisse

Le Musée national suisse (MNS) est l’unité administrative faîtière qui regroupe trois musées: Le Musée national Zurich, le Château de Prangins et le Forum de l’histoire suisse à Schwyz, ainsi que le centre des collections d’Affoltern am Albis.